109EsperRaciste malgré moi! Ensemble, déconstruisons le racisme structurel

Solidarité et communauté de destin

L’été 2021 laissera des traces dans la mémoire collective. C’est peu dire qu’il a été éprouvant ! Juste au moment où l’on rêvait de souffler, de profiter de l’allègement des mesures de confinement, de se projeter dans la vie « d’avant la pandémie », les eaux se sont déversées avec une brutalité inédite, entrainant tout sur leur passage, dans plusieurs provinces du pays. Des centaines d’habitations et tout ce qu’elles contenaient détruites. Des morts. Des entités dévastées et des vies ruinées.  En majorité, des vies qui étaient déjà fragilisées, des habitations qui étaient déjà vétustes, mal situées.

Au même moment, le pourtour du bassin méditerranéen s’est trouvé aux prises avec des incendies gigantesques, des feux dévorant tout sur leur passage et là aussi, des morts, des vies et des environnements ruinés, des services collectifs souvent pris au dépourvu, insuffisamment équipés, harassés. Peu après, Haïti subissait une nouvelle fois un séisme ravageur suivi d’un ouragan.

Et pendant ce temps, l’autre nouvelle de juillet, c’était le voyage dans l’espace de milliardaires apparemment convaincus d’avoir anticipé la solution à tous nos problèmes. Puisque la terre prend de plus en plus l’allure d’un dépotoir explosif irrespirable, il n’y a qu’à coloniser une autre planète. Ces sauveurs du monde se voient déjà les heureux actionnaires de gigantesques cités bâties à l’ombre de souterrains oxygénés, sans doute avec un faux ciel et des arbres artificiels abritant une faune mécatronique pour égayer les rêves d’une humanité « augmentée ». Bien sûr, cette perspective ne concerne que peu de monde en réalité, disons que ce sera pour ce petit monde qui appartient à ce qu’on appelait autrefois le « beau monde ». Et pour être honnête, quand j’ai appris cette nouvelle, je me suis dit « Bon vent ! Mais payez vos dettes avant ». Seulement voilà, si ces milliardaires payaient ce qu’ils doivent en impôts, on peut parier que leur fusée ne serait pas encore construite et qu’ils seraient forcés de regarder en face ce qui nous arrive au lieu de pratiquer la fuite en avant dans le cosmos.

Esperluette 109 - Juillet/Août/Septembre 2021

Esper108Logement, lieu de toutes les discriminations !

Les nouvelles mesures de déconfinement du Gouvernement permettent enfin d’ouvrir les restaurants et terrasses, les lieux de la culture, mais aussi de sortir de nos “bulles”, de voyager plus facilement à travers le monde, en faisant fi des frontières (réelles ou imposées) et d’aller à la rencontre des autres et de leurs réalités de vie. Alors que la plupart des Belges s’apprêtent à profiter de vacances méritées, ici ou ailleurs, certain.e.s sont sur le qui-vive pour accueillir des voyageur.euse.s spéciaux.ales : les Zapatistes et leurs allié.e.s du Conseil national indigène pour leur « Viaje por la vida » (Voyage pour la Vie).

Arrivé.e.s sur la scène médiatique en 1994, les indien.ne.s du Chiapas (Mexique) ont depuis lors montré leur infatigable énergie pour construire l’autonomie et créer un monde où d’autres mondes peuvent coexister, faisant de la lutte contre le capitalisme et le néolibéralisme la pointe de leur combat. En octobre dernier, les communautés autonomes du Chiapas avaient décidé que « différentes délégations zapatistes, hommes, femmes et autres de la couleur de notre terre » allaient parcourir les cinq continents et participer à « des rencontres, des dialogues, des échanges d’idées, d’expériences, d’analyses et d’évaluations entre ceux-celles d’entre nous qui sont engagé.e.s, de conceptions différentes et dans différents domaines, dans la lutte pour la vie ».  

Après cinq siècles de colonisation du Mexique, serait-ce une conquête inversée, amenée avec l’humour qui caractérise les Zapatistes depuis tant d’années ? C’est surtout une occasion de montrer que ces communautés ne sont pas conquises mais qu’au contraire elles débordent de créativité et surtout du désir d’aller vers les autres, y compris celles et ceux qui ne sont pas comme elles.eux. Même si pour cela il faut braver l’océan, le COVID, les frontières. Il.elle.s seraient même prêt.e.s à attendre au large des côtes européennes le temps qu’il faudra pour qu’on les laisse entrer, proposant de déployer une banderole géante où serait écrit « Réveillez-vous ».

Esperluette 108 Avril/Mai/Juin 2021

 

107Résistance populaire en temps de crise

Parler d'autre chose, est-ce possible ?

Cela fait (déjà) un an que nos vies sont bousculées et, pour certain.e.s, elles sont devenues un enfer, à cause de la pandémie. Je voudrais, vraiment, pouvoir écrire un éditorial sans avoir à parler de cette crise. Je voudrais, par exemple, vous parler des cinq priorités pour l’action politique en MOC adoptées en Conseil Politique le 1er décembre 2020. Nous y avons décidé de travailler ensemble, en MOC, pour la défense et le renforcement de la sécurité sociale, pour faire avancer la réduction collective du temps de travail, pour l’affirmation de nouveaux droits et l’approfondissement de la démocratie; pour, enfin, obtenir la régularisation des personnes sans papiers et, aussi, pour la mise en place de mesures concrètes pour faire face à l’urgence écologique et climatique. Passionnant, n’est-ce pas ?  

J’aimerais aussi vous encourager à participer à la prochaine Semaine Sociale du MOC autour de la montée des populismes (les 15 et 16 avril prochains). Un sujet brulant qui questionne à la fois l’ambiguïté de l’action institutionnelle, le rôle inquiétant des médias, mais aussi l’efficacité de l’action des mouvements sociaux progressistes. Passionnant, n’est-ce pas ? Un cadre commun pour l’action du MOC et de ses composantes qui est mobilisateur, engagé et qui permet d’envisager de nombreuses formes et niveaux d’action. Et puis une opportunité de formation et de réflexion en mouvement autour d’un phénomène qui non seulement constitue une menace pour la démocratie, mais qui est aussi à l’origine de difficultés substantielles que nous rencontrons dans notre action d’éducation permanente.

Esperluette 107 Janvier/Février/Mars 2021

Recherche

Intranet