Le CIEP recruteLe centre d’Information et d’Education Populaire communautaire recrute :

deux animateur·trices – formateur·trices 4/5è temps en contrat à durée indéterminée

Recrutement CIEP

Qui Offre ?

Le CIEP asbl https://www.ciep.be est un service du Mouvement Ouvrier Chrétien (MOC) qui s’occupe d’éducation populaire et de formation pour le compte du Mouvement. Le CIEP asbl est reconnu par la Communauté française de Wallonie et Bruxelles en tant que mouvement d’éducation permanente. Le CIEP asbl organise l’Institut Supérieur de Culture Ouvrière (ISCO) et le Brevet d’aptitude à la coordination de projets culturels et socioculturels (BAGIC).

L’équipe communautaire est un service du MOC national, dont la fonction est de coordonner et soutenir les activités d’éducation populaire et de formation des fédérations régionales du MOC, et en collaboration avec les Organisations Constitutives (OC) du Mouvement. Il s’agit donc d’une fonction essentiellement de deuxième ligne, orientée sur le renforcement de l’action du MOC.

Ses principaux domaines d’action sont :

  1. Le soutien à l’action d’éducation populaire du MOC, par la formation de permanent.es et cadres (sous des formes très variées), par l’innovation dans les approches et les modalités d’intervention, par l’animation d’échanges de pratiques.
  2. Le soutien aux fédérations régionales et aux OC dans la formation sociopolitique et à l’action collective et le renouvellement de leur base militante.
  3. Le soutien pédagogique à l’action politique du MOC.

Le fait d’être un service de deuxième ligne implique que le travail réalisé par l’équipe est essentiellement de nature méthodologique, de coordination, d’animation de processus collectifs, de réflexion et de systématisation d’expériences. Les dispositifs de formation longue (ISCO et BAGIC) dont la coordination relève de l’équipe communautaire nécessitent aussi une bonne dose de travail de gestion.

De quoi serez-vous responsable ?

La fonction comprend, à des degrés variables (mais avec participation aux trois domaines d’action indiqués au paragraphe précédent), les tâches génériques suivantes :

  • Conception, gestion et évaluation de programmes de formation pour adultes, en éducation populaire, en analyse sociopolitique, en action collective ;
  • Animation de groupes et de processus collectifs ;
  • Coordination de groupes en formation ISCO et BAGIC ;
  • Conception, gestion et évaluation de projets en éducation permanente ;
  • Conception et réalisation d’outils pédagogiques, d’études, d’articles ;
  • Co-pilotage d’un groupe de travail à l’échelle du MOC, dans le cadre de son plan d’action ;

La fonction exige des déplacements fréquents sur la Fédération Wallonie-Bruxelles. La présence dans les locaux bruxellois est de ce fait relativement limitée.

Quel est le profil recherché ?

En termes de formation/expérience professionnelle :

Une formation dans l’enseignement supérieur est souhaitée.

Une expérience professionnelle de plusieurs années (de préférence en première ligne) dans un ou plusieurs domaines suivants est souhaitée :

  • éducation populaire (éducation permanente dans le décret de la FWB) : animation de processus longs de conscientisation, d’organisation et de mobilisation de publics populaires ;
  • formation socio-politique et à l’action collective de militant·es de base ;
  • enquête militante / recherche-action participative ;

Toute expérience d’engagement citoyen ou militant au sein d’organisations ou collectifs est un atout pour le poste.

En termes de capacités et de savoir-être :

  • Un bon niveau d’autonomie et de sens de la responsabilité ;
  • Une capacité d’initiative ;
  • Un fort sens critique et une capacité d’analyse ;
  • Une bonne résistance au stress ;
  • Une capacité de synthèse (par exemple de positions d’acteurs différents) et de négociation ;
  • Une capacité de systématisation de pratiques et de formalisation méthodologique ;
  • La capacité de travailler en équipe – groupe, collectif, etc. ;
  • L’adhésion aux options fondamentales du MOC ;

Les qualités des personnes sont déterminantes dans notre recrutement, quels que soient leur sexe, leur origine, leur âge ou leur handicap. 

Qu’offrons-nous ?

Le CIEP asbl suit les barèmes de la Commission paritaire du secteur socio-culturel - CP 329.02. L’emploi est du niveau 4.2. Toute expérience utile à la fonction ou l’ancienneté acquise dans une des organisations du Mouvement Ouvrier Chrétien sera reconnue.

L’employeur intervient à 100% dans les frais de déplacement domicile-lieu de travail en transport en commun ou intervention légale dans les autres frais de déplacement.

A partir de quand ?

L’engagement se fera aussitôt que possible et est à durée indéterminée.

Que faire si intéressé.e ?

Transmettre une lettre de motivation et un curriculum vitae soit :

par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. à l’attention de Christine Steinbach, directrice

par courrier postal : CIEP asbl, chaussée de Haecht 579 – 1030 Schaerbeek

Quel délais ?

Les candidatures sont attendues pour le 25 octobre 2021.

Quelle est la procédure de recrutement ?

La procédure comprend un examen écrit. Les candidat.es retenu.es à la suite de cette épreuve seront invité.es pour un entretien oral avec les membres du jury.  

109EsperRaciste malgré moi! Ensemble, déconstruisons le racisme structurel

Logement, lieu de toutes les discriminations !

Les nouvelles mesures de déconfinement du Gouvernement permettent enfin d’ouvrir les restaurants et terrasses, les lieux de la culture, mais aussi de sortir de nos “bulles”, de voyager plus facilement à travers le monde, en faisant fi des frontières (réelles ou imposées) et d’aller à la rencontre des autres et de leurs réalités de vie. Alors que la plupart des Belges s’apprêtent à profiter de vacances méritées, ici ou ailleurs, certain.e.s sont sur le qui-vive pour accueillir des voyageur.euse.s spéciaux.ales : les Zapatistes et leurs allié.e.s du Conseil national indigène pour leur « Viaje por la vida » (Voyage pour la Vie).

Arrivé.e.s sur la scène médiatique en 1994, les indien.ne.s du Chiapas (Mexique) ont depuis lors montré leur infatigable énergie pour construire l’autonomie et créer un monde où d’autres mondes peuvent coexister, faisant de la lutte contre le capitalisme et le néolibéralisme la pointe de leur combat. En octobre dernier, les communautés autonomes du Chiapas avaient décidé que « différentes délégations zapatistes, hommes, femmes et autres de la couleur de notre terre » allaient parcourir les cinq continents et participer à « des rencontres, des dialogues, des échanges d’idées, d’expériences, d’analyses et d’évaluations entre ceux-celles d’entre nous qui sont engagé.e.s, de conceptions différentes et dans différents domaines, dans la lutte pour la vie ».  

Après cinq siècles de colonisation du Mexique, serait-ce une conquête inversée, amenée avec l’humour qui caractérise les Zapatistes depuis tant d’années ? C’est surtout une occasion de montrer que ces communautés ne sont pas conquises mais qu’au contraire elles débordent de créativité et surtout du désir d’aller vers les autres, y compris celles et ceux qui ne sont pas comme elles.eux. Même si pour cela il faut braver l’océan, le COVID, les frontières. Il.elle.s seraient même prêt.e.s à attendre au large des côtes européennes le temps qu’il faudra pour qu’on les laisse entrer, proposant de déployer une banderole géante où serait écrit « Réveillez-vous ».

Esperluette 109 Juillet/Août/Septembre 2021

 

Esper108Logement, lieu de toutes les discriminations !

Les nouvelles mesures de déconfinement du Gouvernement permettent enfin d’ouvrir les restaurants et terrasses, les lieux de la culture, mais aussi de sortir de nos “bulles”, de voyager plus facilement à travers le monde, en faisant fi des frontières (réelles ou imposées) et d’aller à la rencontre des autres et de leurs réalités de vie. Alors que la plupart des Belges s’apprêtent à profiter de vacances méritées, ici ou ailleurs, certain.e.s sont sur le qui-vive pour accueillir des voyageur.euse.s spéciaux.ales : les Zapatistes et leurs allié.e.s du Conseil national indigène pour leur « Viaje por la vida » (Voyage pour la Vie).

Arrivé.e.s sur la scène médiatique en 1994, les indien.ne.s du Chiapas (Mexique) ont depuis lors montré leur infatigable énergie pour construire l’autonomie et créer un monde où d’autres mondes peuvent coexister, faisant de la lutte contre le capitalisme et le néolibéralisme la pointe de leur combat. En octobre dernier, les communautés autonomes du Chiapas avaient décidé que « différentes délégations zapatistes, hommes, femmes et autres de la couleur de notre terre » allaient parcourir les cinq continents et participer à « des rencontres, des dialogues, des échanges d’idées, d’expériences, d’analyses et d’évaluations entre ceux-celles d’entre nous qui sont engagé.e.s, de conceptions différentes et dans différents domaines, dans la lutte pour la vie ».  

Après cinq siècles de colonisation du Mexique, serait-ce une conquête inversée, amenée avec l’humour qui caractérise les Zapatistes depuis tant d’années ? C’est surtout une occasion de montrer que ces communautés ne sont pas conquises mais qu’au contraire elles débordent de créativité et surtout du désir d’aller vers les autres, y compris celles et ceux qui ne sont pas comme elles.eux. Même si pour cela il faut braver l’océan, le COVID, les frontières. Il.elle.s seraient même prêt.e.s à attendre au large des côtes européennes le temps qu’il faudra pour qu’on les laisse entrer, proposant de déployer une banderole géante où serait écrit « Réveillez-vous ».

Esperluette 108 Avril/Mai/Juin 2021

 

Inégalités programméesCahCIEP 29

Capitalisme, algorithmes et démocratie

(Publié en 2021)

Les moteurs de recherche, GPS, smartphones,Les moteurs de recherche, GPS, smartphones,etc. utilisés quotidiennement fonctionnentgrâce à des algorithmes, qui sont des formulesmathématiques non neutres. Elles génèrentdes inégalités et posent des questions politiquesà propos de la justice sociale, de l’écologie, enpassant par les modes d’information, de délibérationet d’aide à la décision publique ou privée (parexemple, dans l’attribution de prêts bancaires, lerecrutement de candidat.e.s, etc.).Les données ne sont pas une invention récente,par contre ce qui est relativement récentest la transformation d’un nombre croissant dedomaines, de situations, de gestes en générateursde données. Tout dans notre monde est susceptibled’être transformé en données ou de devenirsource de données.

 

107Résistance populaire en temps de crise

Parler d'autre chose, est-ce possible ?

Cela fait (déjà) un an que nos vies sont bousculées et, pour certain.e.s, elles sont devenues un enfer, à cause de la pandémie. Je voudrais, vraiment, pouvoir écrire un éditorial sans avoir à parler de cette crise. Je voudrais, par exemple, vous parler des cinq priorités pour l’action politique en MOC adoptées en Conseil Politique le 1er décembre 2020. Nous y avons décidé de travailler ensemble, en MOC, pour la défense et le renforcement de la sécurité sociale, pour faire avancer la réduction collective du temps de travail, pour l’affirmation de nouveaux droits et l’approfondissement de la démocratie; pour, enfin, obtenir la régularisation des personnes sans papiers et, aussi, pour la mise en place de mesures concrètes pour faire face à l’urgence écologique et climatique. Passionnant, n’est-ce pas ?  

J’aimerais aussi vous encourager à participer à la prochaine Semaine Sociale du MOC autour de la montée des populismes (les 15 et 16 avril prochains). Un sujet brulant qui questionne à la fois l’ambiguïté de l’action institutionnelle, le rôle inquiétant des médias, mais aussi l’efficacité de l’action des mouvements sociaux progressistes. Passionnant, n’est-ce pas ? Un cadre commun pour l’action du MOC et de ses composantes qui est mobilisateur, engagé et qui permet d’envisager de nombreuses formes et niveaux d’action. Et puis une opportunité de formation et de réflexion en mouvement autour d’un phénomène qui non seulement constitue une menace pour la démocratie, mais qui est aussi à l’origine de difficultés substantielles que nous rencontrons dans notre action d’éducation permanente.

Esperluette 107 Janvier/Février/Mars 2021

Raciste malgr moiRaciste malgré moi !

Ensemble, déconstruisons le racisme structurel ! - INVITATION

Arrt inscriptions3

Ce 21 septembre 2021, la journée d’étude du CIEP en guise de lancement de sa campagne 2021 sur le racisme structurel aura lieu en présentiel (sauf contre-ordre de dernière minute).

Depuis des années, le MOC lutte contre la triple domination : capitalisme, patriarcat et racisme. Cette campagne interpellera sur l’impact de ce système dans la vie quotidienne des personnes racisées au travers de thématiques spécifiques, travail, santé,  logement, police, …

Lieu : Centre culturel de Bomel (Abattoirs)  -  Traverse des muses 18 - 5000 BOMEL / NAMUR

 

INSCRIPTION

Recherche

Intranet