Bagic 2020PARCE QUE VOUS VOULEZ DONNER À VOTRE ENGAGEMENT DES CAPACITÉS DE CHANGEMENT…

Le C.I.E.P. vous propose une formation à la coordination de projets culturels et socioculturels : le BAGIC
Une formation militante qui interroge le sens des pratiques socioculturelles et qui place la culture comme enjeu citoyen.   Une formation qui allie co-construction des savoirs, réflexions théoriques, observations et pratiques expérimentales.   Une formation à destination d’animateur-trice dans un Mouvement d'éducation permanente, une organisation de jeunesse ou d'aînés, un Centre culturel, une association de quartier,...
Nouvelle session BAGIC 2020-2022  -  Début de la formation : le 19 octobre 2020
Renseignements : Francine Baillet – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   
Coordination : Charlotte de Leu – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Graziella Fortino - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site : http://www.ciep.be/index.php/2012-11-29-08-08-12/2012-11-29-08-08-52/les-infos-pratiques

103Esperluette n°103 - Janvier/Février/Mars 2020

Des savoirs populaires à l'action collective

L'Education populaire au temps du coronavirus

Au moment où ces lignes sont écrites, une pandémie secoue une bonne partie de notre planète et frappe les pays occidentaux. On a parfois le sentiment d’une toute-puissance occidentale, comme si on avait la conviction profonde que, chez nous, un virus qui se répand ne peut pas avoir de conséquences catastrophiques. Après la grippe espagnole en Europe il y a un siècle, des dispositifs de recherche médicale ont été mis en place pour développer rapidement des vaccins, des systèmes performants ont été construits pour la prise en charge des malades. 

Lien pour lire l'intégralité de notre revue &

cahier26

Grèves et luttes sociales : Enjeux et actualité ici et ailleurs

Quel est le sens d’une étude à propos de la grève en 2019 ? Depuis 2016 (début des mouvements de grève des femmes), on observe une sorte de renaissance, de redécouverte de la grève comme forme d’action collective. Les acteur.rice.s collectif.ve.s qui y ont recours aujourd’hui sont – en partie – différent.e.s des acteur.rice.s historiques qui l’ont pratiquée avec un certain succès pendant presque deux siècles. Et, d’autre part, cette renaissance va à contre-courant de l’image négative qui s’est construite autour de la grève ces quarante dernières années. La grève « de classe » a perdu son élan en partie à cause d’une perte d’efficacité et en partie à cause de la prévalence de l’attention sur les effets de dérangement qu’une grève doit provoquer pour être efficace sur le sentiment de solidarité avec les travailleur.euse.s en lutte.

Accessible sur notre site 

Retour sur lesMardi 19 novembre 2019 de 14h00 à 17h00
Centrale Alimentation et Service de la CSC – rue Grisant, 44 à Anderlecht
Quelles sont les mobilisations et contextes qui ont permis d’aboutir à ces régularisations ? Quels étaient les acteurs et actrices clés de ces mobilisations ? Quel bilan peut-on dresser de ces régularisations ? Quels enseignements peut-on tirer de ce qui s’est passé en 1999 et 2009 en termes de critères, de statuts octroyés, de procédure, etc. ? Invitation - Inscription l Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

SAVE THE DATE 6 decembre journee detudes CIEP-WSM centenaire OIT avenirL'OIT a 100 ans... En avant !

Le 6 décembre prochain à Namur aura lieu la journée d’étude du CIEP, organisée en collaboration avec Solidarité Mondiale (WSM). Elle constituera l’aboutissement du processus de réflexion mené avec les organisations constitutives du MOC à l’occasion de l’année du Centenaire de l’Organisation internationale du Travail (OIT).
En 1919, la mise en place de l’OIT a représenté le plus ambitieux contrat social de l’Histoire humaine. Cent ans plus tard, le bilan est contrasté mais le constat est clair : il y a encore du travail ! Les 75 % de la population mondiale n’ont toujours pas accès à un travail digne, encore moins à une vie décente. Que ce soit sur le travail, la protection sociale ou la coopération au développement, nous sommes à la croisée des chemins, confronté.e.s à de sérieux défis en matière d’environnement, d’égalité, de solidarité... Le monde a changé, et avec lui, les mouvements sociaux que nous sommes sont mis sous pression de s’organiser autrement. 
Interventions d’experts, témoignages, ateliers participatifs… Venez débattre avec nous pour construire ce que nous voulons, nous, mouvements sociaux, pour l’avenir du travail, de la protection sociale ou de la coopération au développement
Infos pratiques : voir notre tract - Programme prochainement en ligne
Inscription : http://www.ciep.be/index.php?option=com_rsform&formId=22

Recherche

Intranet