visutxtter

Les outils de campagne :

Les fiches thématiques :

Ces fiches ont pour objectif de donner un aperçu général de la thématique, ses enjeux au niveau communal, ainsi que des pistes de revendications. Elles sont à destination des animateurs et animatrices du Mouvement, mais sont également un bon outil pour le grand public qui voudrait en savoir plus sur la question.

Les cartes postales :

Ces cartes postales sont conçues comme un outil de sensibilisation et d’interpellation. En effet, si le recto épingle un élément clé des thématiques retenues, le verso permet au citoyens et citoyennes d’inscrire une revendication ou une question qu’ils souhaitent poser /renvoyer à leur commune. - Idées pour utilisation des cartes postales

Le film :

Ce petit film de campagne a pour objectif, en quelques minutes, de montrer qu’il est possible de s’engager au niveau local et que de multiples initiatives existent en régions.

Sources : 

Fiche 0 : La citoyenneté et la démocratie locale

  • Phrase au recto : Eau, énergie, transports, santé, télécoms etc. : la (re)prise en main des  Services Publics par les citoyens et/ou les communes  revient à des économies de plusieurs millions d’euros, avec une meilleure prise en compte des usagers, des travailleurs et des ressources naturelles! Et dans notre commune ?
  • Source : Remunicipalisation, Rapport du Trans National Institute juin 2017 https://www.tni.org/files/publication-downloads/rps_fr_briefing_web.pdf

Fiche 1 : L'aménagement du territoire communal

Fiche 2 : La culture

  • Phrase au recto : En 2017 Les ménages wallons ont consacré 10.4% de moins qu’en 2012 à leur budget  « Culture » et les ménages bruxellois 3% de moins.Et dans notre commune ?
  • Source :  La Fédération Wallonie Bruxelles en chiffres 2017, p. 209
    http://www.directionrecherche.cfwb.be/index.php?

Fiche 3 : Le développement économique et l'emploi

  • Phrase au recto : Plus d'1 personne sur 7 en Wallonie et plus d'1 sur 6 à Bruxelles sont privées de tout emploi.Et dans notre commune ?
  • Source : source SPF Emploi TCS 2016

Fiche 4 : L'enseignement

  • Phrase au recto : En Fédération Wallonie-Bruxelles, en 6ème primaire, 2 enfants sur 10 ont déjà redoublé.Et dans notre commune ?
  • Source : Fiche Enseignement de la campagne “Agis, t’es du local!”

Fiche 5 : La commune : politique internationale et de coopération au développement

  • Phrase au recto : 0,7% du budget communal pour une politique internationale de développement, c’est possible !Et dans notre commune ?
  • Source : Fiche politique internationale et de coopération au développementde la campagne “Agis, t’es du local!”

Fiche 6 : Le logement

  • Phrase au recto : Plus de 84 000 ménages en Wallonie et à Bruxelles sont en attente d’un logement social. Et dans notre commune ?
  • Source : Fiche logement de la campagne “Agis, t’es du local!”

Fiche 7 : La commune, l'interculturalité et l'accueil des demandeurs d'asile

Fiche 8 : La mobilité

  • Phrase au recto : Grâce à la maîtrise de l’espace urbain et du stationnement auto, 30 % de vélos et 40 % d’usagers des transports en commun, c’est possible.Et dans ma commune ?
  • Source : Soit 1.760.000 personnes, l’équivalent de la population de la Région bruxelloise et de l’arrondissement de Liège réunis
    Fiche politique socialede la campagne “Agis, t’es du local!”

Fiche 9 : La politique sociale

Fiche 10 : L'énergie

Fiche 11 : La sécurité

  • Phrase au recto : 300.000 caméras de surveillance en Belgique... et pourtant, des chercheurs indépendants anglais ont prouvé que dans plus de 90% des cas, cela n’a aucun impact, ni sur la délinquance, ni sur la résolution des infractions. A quel moment intervient-on sur les causes de l’insécurité ou du sentiment d’insécurité dans notre commune ?
  • Source : 300.000 caméras de surveillance en Belgique
    http://www.levif.be/actualite/belgique/300-000-cameras-de-surveillance-en-belgique/article-normal-157671.htm
    Dans plus de 90% des cas, l’installation d’un réseau de vidéosurveillance n’a aucun impact, ni sur la délinquance, ni sur la résolution des infractions. La vidéosurveillance risque davantage d’engendrer nombre d’effets pervers : sentiment d’insécurité chez les riverains qui voient surgir plusieurs caméras, lassitude des agents chargés de visionner les images.
    http://www.liguedh.be/wp-content/uploads/2011/08/article_camera_videosurv.pdf
 
 
 
agenda
 
newsletter